Alouette : Question écrite de la Sénatrice Florence Lassarade

Question écrite n° 02864 de Mme Florence Lassarade (Gironde - Les Républicains)

publiée dans le JO Sénat du 29/09/2022 - page 4537

Mme Florence Lassarade attire l'attention de Mme la Première ministre sur la chasse aux pantes de l'alouette des champs.
Dans le projet d'arrêté relatif à la capture et au nombre maximum d'alouettes des champs de 2022, il est démontré que 36 195 prélèvements furent réalisés en 2019 et 14 008 en 2020 en Gironde, soit une baisse d'environ 61,5 % selon la direction départementale des territoires (DDT). La moyenne des trois dernières années sur la réalisation du prélèvement maximal est de 36 % ce qui représente 28 511 individus.
Alors que de nombreuses organisations non gouvernementales (ONG) alertent les autorités sur le rôle négatif de cette chasse, il est important de préciser que la chasse à l'alouette est sélective et non létale. De nombreux oiseaux peuvent passer à travers les mailles ou bien lorsque ceux-ci sont plus grands, ils sont relâchés de manière volontaire. Enfin, cette chasse est sélective car elle fonctionne par un filet contrôlé par l'homme et un appel est réalisé par le cri d'une alouette, présente au sol, cri spécifique à l'espèce.
Deux contrôles sont réalisés par jour, qui visent à suivre la chasse et à respecter les textes qui encadrent cette chasse traditionnelle, comme la directive « oiseaux » 2009/147/CE ou bien l'arrêté ministériel de 1989. La demande des autorités de relayer de manière numérique le relevé des prélèvements est compliquée pour les personnes âgées qui vivent dans les territoires ruraux. Enfin, la chasse est réglementée après consultation d'un collège professionnel de scientifiques et de spécialistes de la faune et de la flore sur un quota représentant moins de 1 % du taux de mortalité.
Il ne faut pas oublier la chasse à l'alouette au fusil. Actuellement autorisée, la chasse au fusil représente un nombre plus conséquent d'oiseaux. Cette méthode est moins sélective.
Le rôle de la chasse à l'alouette des champs est avant tout traditionnel et sa méthode est importante tant pour la régulation animale, que pour le maintien de la biodiversité. Enfin, la capture de l'alouette fait partie de l'histoire et du patrimoine culturel de la Gironde et du Sud-Ouest.
Elle interroge la Première ministre, afin de connaitre les actions que le Gouvernement compte mettre en œuvre pour préserver cette chasse.

En attente de réponse du Première ministre.

Influenza Aviaire : Arrêté Préfectoral

L’INFLUENZA AVIAIRE HAUTEMENT PATHOGENE : UN NOUVEL ARRETE PREFECTORAL DEFINISSANT UNE ZONE DE CONTROLE TEMPORAIRE (ZCT) PRIS SUR UN NOUVEAU SECTEUR DE LA GIRONDE

La mise en évidence de mortalités brutales et inhabituelles au sein d'une basse-cour, en lien épidémiologique (achat d'oiseaux) avec un foyer d’Influenza Aviaire Hautement Pathogène (IAHP) situé dans un autre département, a contraint Fabienne BUCCIO, Préfète de la Gironde, à prendre un arrêté déterminant une Zone de Contrôle Temporaire (ZCT) concernant 31 communes situées autour de de la commune de MOMBRIER. Vous trouverez l’arrêté préfectoral en pièce jointe (Cliquez ici).

Une communication spécifique est adressée aux détenteurs de droit de chasse et aux chasseurs à la tonne de ces communes en raison des mesures particulières applicables en ZCT.

Alertés sur l’évolution de la situation, les chasseurs de gibier d’eau ont déjà fait l’objet de mesures de sensibilisation le 22 août dernier afin d’éviter d’introduire l’IAHP dans les élevages d’oiseaux domestiques (volailles ou oiseaux d’ornement).

En dehors des 31 communes susvisées, qui font l’objet de mesures particulières de surveillance dans la faune sauvage, toute mortalité anormale d’appelants ou d’oiseaux sauvages doit être déclarée au service départemental de l’Office Français de la Biodiversité (tel. : 05 57 74 10 24), auprès de la Direction Départementale de la protection des Populations (tel. : 05 05 24 73 38 00) ou auprès de votre Fédération Départementale Ces chasseurs (tel. : 05 57 88 57 00). Les précautions à prendre pour récupérer les oiseaux et permettre l’analyse de ces derniers en laboratoire vous seront communiquées.

Alouettes : Grégoire de Fournas interpelle le Ministre

Monsieur le Ministre,

Nous ne sommes plus qu'à quelques jours de l'ouverture de la chasse à l'alouette au filet et nous n'avons aucune nouvelle de la promulgation d'un nouvel arrêté.

Ma collègue Edwige Diaz vous a questionné il y a une semaine en commission sur la question sans qu'il n'y ait de votre part une réponse satisfaisante.

Si au 1er octobre, aucun arrêté n'était publié, nous irions une nouvelle fois au devant d'un profond mécontentement d'un grand nombre de chasseurs qui ne supportent plus ces attaques incessantes contre des pratiques qui restent sélectives et très minoritaires.

Compte tenu du climat social explosif dans notre pays, et notamment dans la ruralité, nous pourrions, monsieur le ministre, nous économiser d'ouvrir inutilement un nouveau front. Je vous demande ce que vous comptez faire d'ici le 1er octobre pour éviter cela.

Veuillez recevoir, monsieur le Ministre, mes sincères salutations.

Grégoire de Fournas
Député de la Gironde
Permanence parlementaire
33 rue Jean Jaurès - 33250 PAUILLAC
Tel. : 05 33 91 00 60

100 chasseurs réunis à la Fédération

Mardi 27 septembre 2022, ce sont près de 100 chasseurs d'alouettes aux pantes, de paloumeyres, de chasseurs de grives, qui se sont donnés rendez-vous à la Fédération des Chasseurs de la Gironde pour une réunion dédiée à ces espèces.

Bien évidemment, c'est l'alouette qui était au coeur des discussions, des interrogations et de la colère puisqu'à 3 jours de l'ouverture de la chasse, les arrêtés ne sont toujours pas signés ! 

Les nombreux chasseurs présents ont pu faire part de leur colère et de leur incompréhension face à l'attentisme du gouvernement dont ils se sentent les otages à quelques jours de l'ouverture.

 

Fin de la suspension de la chasse - passage en vigilance jaune

Madame, Monsieur,

En raison du passage en vigilance jaune risque feux de forêt, je vous informe que la suspension de la chasse de 14 h à 20 h prend fin à compter de ce jour.

Vous trouverez en PJ la communication préfectorale sur ce sujet.

Le Président – H. SABAROT

Communication préfectorale

Prolongation de la suspension de la chasse

En raison du niveau de sécheresse et du risque incendie sur l'ensemble du département de la Gironde, Fabienne BUCCIO, Préfète de la Gironde, a été contrainte de prolonger la suspension de la chasse de 14h à 20h.

Elle prendra fin au plus tard le 30 septembre prochain.

Nous vous joignons l'arrêté préfectoral (cliquez ici)

Je vous remercie pour votre compréhension.

Le Président, H. SABAROT

Prolongation de la suspension de la chasse de 14h à 20h sur l'ensemble du département

En raison du niveau de sécheresse et du risque incendie sur l'ensemble du département de la Gironde, Fabienne BUCCIO, Préfète de la Gironde, a été contrainte de prolonger la suspension de la chasse de 14H à 20h.

Elle prendra fin au plus tard le 20 septembre prochain.

Je vous remercie de votre compréhension.

Le Président, H. SABAROT.

Arrêté préfectoral

logo chasseurs de GIronde

Fédération Départementale
des Chasseurs de la Gironde

Domaine de Pachan
10 Chemin Labarde
33290 LUDON MEDOC

Horaires d'ouverture : 
du lundi au vendredi
8 h 30 à 16 h 30

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

05 57 88 57 00

Ce site utilise des cookies pour mesurer l'audience