• Retrouvez la fédération de la chasse de Gironde sur Facebook
  • Suivez la fédération de la chasse de Gironde sur Twitter

Fédération départementale des chasseurs de la Gironde

Web TV de la Fédération départementale de chasse de la gironde

Les modes de chasse au grand gibier

Il existe une grande diversité de modes de chasse en Gironde qui évolue au gré des règlementations en vigueur.
La battue est le mode de chasse pour le grand gibier le plus pratiqué et un des plus anciens. Au fil des années, d'autres pratiques tout aussi anciennes ou plus récentes sont pratiquées assidûment par un bon nombre de chasseurs de grand gibier.

La battue

chasse_battue_2Ce type de chasse représente le mode de chasse le plus répandu en Gironde. Il est très ancien, il tire ces origines du temps des Gaulois. Il consiste à définir une parcelle de chasse (enceinte) et à répartir dans les limites de celle-ci des chasseurs postés. Une équipe (les piqueurs et ses chiens se mettant sur la voix du gibier) débusque le gibier avec des chiens à l'intérieur de la parcelle. Le gibier est tiré par les chasseurs postés à l'extérieur et autour de la parcelle.
Cette technique, très efficace, a perduré dans le temps avec l'accroissement du cheptel à prélever.

La tradition en Gironde comme dans le grand Sud Ouest est de chasser avec des grands chiens courants. Ce mode de chasse nécessite de grands territoires de chasse et abouti à de bons résultats.

Certaines règles ont été établies pour la chasse aux grands chiens courants qui sont mentionnées dans le Schéma Départemental de Gestion Cynégétique de la Gironde (SDGC33) :

En cours d'action de chasse, le déplacement en véhicule à moteur d'un poste de tir à un autre, arme déchargée, démontée ou placée sous étui, est autorisé dans les conditions suivantes :

Pour vous déplacer, vous devez attendre :

  • l'annonce de sortie de l'enceinte de l'animal chassé par une sonnerie spécifique ;
  • le franchissement de la ligne de tir de l'animal poursuivi et de la meute de chiens.

Avant chaque battue, le responsable rappelle les règles de sécurité primordiale pour un bon déroulement de la chasse. Les principes de sécurité de base sont :

  • l'interdiction de tirer dans la traque,
  • tirer l'animal passant la ligne de tir dans un angle supérieur à 30° et par un tir fichant.

Cette chasse se pratique en Gironde :

  • Pour le chevreuil de l'ouverture générale au dernier jour de février
  • Pour le cerf du 15 octobre au dernier jour de février
  • Pour le sanglier du 15 août au dernier jour de février

Approche et affût

Cette chasse se développe au fil des années dans le département. Cette pratique permet de répondre à des problèmes de développement localisés du grand gibier en zone périurbaine, à fort dégâts, et de réaliser du tir sélectif. Ce mode de chasse représente donc peu de prélèvements par rapport à l'ensemble du tableau de chasse départemental.
Le tir à l'approche consiste à rechercher en silence sur un territoire donné, un animal afin de l'approcher et de pouvoir le tirer dans les meilleures conditions.
Pour l'affût, le chasseur se dissimule au sol ou dans un mirador, en lieu qu'il sait régulièrement fréquentés par les animaux.
Ces chasses se pratiquent en Gironde du 1er juin pour le tir du brocard à l'approche et du sanglier à l'affût jusqu'au 28 février. A partir de 2008/2009, le tir du cerf à l'approche et/ou à l'affût sera autorisé à compter du 1er septembre par des arrêtés d'attribution spécifiques.

Venerie

Héritage également très ancien, autrefois réservée exclusivement à la noblesse, la vénerie est aujourd'hui pratiqué par tous les initiés, toujours aussi nombreux et passionnés. Le département n'échappe pas à cette règle.
La vénerie est un mode de chasse typiquement français qui consiste à rembucher, attaquer, poursuivre et forcer un animal en particulier à l'aide d'une meute de chiens créancés sur l'espèce chassée.

La Gironde offre de vastes territoires remarquables pour l'exercice de la vénerie.
L'exercice de la vénerie nécessite d'avoir un droit d'attaque négocié avec les détenteurs de droit de chasse. La superficie de ce droit d'attaque est variable selon les espèces chassées : le chevreuil à partir de 20 000 ha, le cerf et le sanglier 30 000 ha (lièvre et renard à partir de 10 000 ha).

La vénerie en Gironde se pratique du 15 septembre au 31 mars.

La recherche au sang

La recherche au sang se développe de plus en plus dans le Sud Ouest de la France. Ce phénomène est perceptible dans le département de la Gironde depuis peu de temps (les années 90).
La recherche au sang du grand gibier s'effectue à l'aide d'un chien de rouge dressé pour retrouver les animaux blessés ou morts suite à un acte de chasse. Cette pratique cynégétique fait partie intégrante à la finalisation de l'acte de chasse. Elle est complémentaire et indispensable. Cette recherche résulte donc d'une suite logique de l'acte de chasse et donne une certaine éthique dans le respect de l'animal chassé. Aujourd'hui, réunis en association, les personnes spécialisées dans cet exercice interviennent de plus en plus souvent.

Union Nationale des Utilisateurs de Chien de Rouge (U.N.U.C.R.)

La chasse à l'arc

chasse_arc_2Ce mode de chasse très ancien remontant à l'aire paléolithique a beaucoup évolué avec la modernisation. D'abord remplacé par l'arme à feu, ce n'est que ces dernières années qu'il a connu un nouvel engouement pour la chasse. Face à ce phénomène, la chasse à l'arc a été légalisée en 1995, elle est assimilée à la chasse à tir et concerne tous les gibiers. Le nombre de pratiquants augmente chaque année. Cette chasse se pratique plus particulièrement sur le grand gibier sur le même principe que la chasse à l'approche et à l'affût.

Nous contacter

Fédération Départementale des Chasseurs de la Gironde
Domaine de Pachan
10 Chemin Labarde
33290 LUDON MEDOC

Plan d'accès

Horaires d'ouverture de 8 h 30 à 16 h 30
Tel : 05 57 88 57 00 Fax 05 57 88 57 01
fdc33@chasseurdefrance.com

Ce site utilise des cookies pour mesurer l'audience